Documentation ScanNav

Table des matières : 

Table des matières :         1

INTRODUCTION :         2

Responsabilité        2

Configuration requise: (Actualisation décembre 2020)        3

Installation de ScanNav (Actualisation décembre 2020)        4

Généralités        4

Multi-fenêtrage :        4

Disposition générale des différentes barres d'outils:        5

Aide en ligne        6

Déplacements dans l'écran et zooms avant et arrière        7

Le déplacement dans l'écran peut se faire de plusieurs façons:        7

Le zoom avant et arrière peut se faire:        7

Outil de sélection :        8

Comportement des outils , et :        9

Atelier de cartographie : voir Atelier.htm        9

Utilisation en navigation: voir Navigation.htm        9

Lecture des fichiers météo GRIB : voir Grib.htm        9

Compatibilité des cartes du commerce :        9

Cartes BSB et autres formats Maptech:        9

Cartes SoftChart :        10

Cartes EasyNav:        10

Cartes Terrestres IGN :        11

Photos Aériennes géoréférencées du littoral:        11

Cartes USGS/DRG:        11

Comment obtenir une licence :        12

Limitations de la version de démonstration :        12

Obtention de licence temporaire d’essai gratuite        12

 

Voir également Notes de mise à jour

INTRODUCTION : 

Note : Certains éléments de cette documentation peuvent être incomplets ou obsolètes, veuillez également consulter les Notes de mise à jour

ScanNav est un logiciel vous permettant de :

-SCANner des cartes de grande taille par morceaux avec un scanner standard du commerce, et de les reconstituer et les géoréférencer, grâce au module Atelier. ScanNav est bien entendu également compatible avec plusieurs formats de cartes du commerce, ce qui vous permet de constituer votre propre bibliothèque de cartes, ou de compléter des CDs de cartes acquises dans le commerce.

-NAViguer en utilisant ces cartes et un GPS avec une interface NMEA. Les cartes sont alors chargées automatiquement à l'écran, et peuvent être zoomées en avant ou en arrière, le logiciel se chargeant d’afficher la ou les cartes les plus adaptées au niveau de zoom.

Outre le GPS, ScanNav peut également être interfacé avec  les instruments du bord (sondeur, girouette/anémomètre, compas, loch, etc...) qui sont affichés sur des répétiteurs et conservés dans la trace.

Il intègre également une gestion de Zones de Dangers, Waypoints, et Routes avec alarmes d'approche, le transfert de routes traces et waypoints de/vers les GPS Garmin et autres, ainsi que la tenue d'un journal graphique grâce aux traces mémorisées.

ScanNav se compose du logiciel principal, et de modules optionnels qu’il est possible de rajouter dès le début ou par la suite. Voir le site scannav.com pour plus d’infos.

Toutes remarques sont les bienvenues. Vous pouvez nous les adresser par Email à postmaster@scannav.com . Vous pouvez également nous contacter par le biais de la page Facebook qui sert de vecteur de communication des nouveautés: https://facebook.com/scannav

Le domaine privilégié de ScanNav est le domaine maritime, mais il est également utilisable en terrestre ou aérien, ceci pour des applications variées.

Certaines adaptations peuvent être effectuées sur mesure pour des besoins spécifiques. Par exemple, certaines réalisations ont déjà été effectuées pour répondre à des besoins concernant des avions ou hélicoptères sans pilotes (drones). Me contacter directement sur postmaster@scannav.com pour plus de renseignements.

Responsabilité

ATTENTION:

Un logiciel de navigation quel qu'il soit peut toujours tomber en panne. Veillez à toujours avoir à bord tous les documents et cartes nécessaires pour votre zone de navigation.

ScanNav est un outil d'aide à la navigation. Il ne peut en aucun cas se substituer aux cartes et documents officiels de navigation, ainsi qu'à l'expérience et au bon sens d'un responsable de bord.

Aucune garantie n'est apportée concernant le fait que ScanNav soit exempt d'erreurs ou ne corresponde pas à vos besoins. Malgré le fait que tout a été fait pour l'éviter, il est possible de rencontrer quelques bugs ou inconsistances. Les calculs effectués ne sont pas non plus précis à 100%. Cependant, si vous me reportez vos problèmes ou demandes d'évolutions, je ferai tout mon possible pour y répondre rapidement.

Vous utilisez ScanNav à vos propres risques, et l'auteur ne peut en aucun cas être tenu responsable pour un quelconque disfonctionnement entraînant ou non des préjudices matériels ou corporels de quelque ordre que ce soit.

D'autre part, sachez que le système de positionnement par satellites (GPS) peut comporter certaines failles de précision liés à la qualité de réception plus ou moins bonne, pouvant entraîner des interprétations erronées donc dangereuses. Ceci malgré la suppression du SA (Selective Availability, ou erreur volontaire générée par les militaires Américains) depuis le 2 Mai 2000.

Configuration requise: (Actualisation décembre 2020)

ScanNav ne demande pas beaucoup de ressources, et toute configuration pc minimaliste du commerce fonctionnant sous Windows suffit amplement. Les petites configs sont tout à fait adaptées, il vaut mieux privilégier une faible consommation plutôt que des performances élevées. Il n'y a par ailleurs aucun prérequis comme des cartes graphiques ou autres.

ScanNav fonctionne sous toutes configurations PC ou Tablettes à partir de Windows XP SP3 jusqu'aux dernières versions de Windows (Windows 10 à ce jour). Il continuera à s’adapter au fur et à mesure des évolutions de Microsoft.
Il fonctionne également sur des ordinateurs Apple sous MacOS, moyennant l'utilisation de Parallels (
http://www.parallels.com) pour créer un environnement Windows.  

Les points à privilégier (mais non obligatoires) sont:
- Disque: un SSD sera plus rapide qu'un disque dur, et apporte un réel plus surtout pour le démarrage de Windows
- Mémoire: c'est le point le plus important côté performances,tout dépend du nombre d'applications que vous ferez tourner en même temps sur le pc.
- Processeur: Plus il est performant, plus l'affichage sera rapide; mais on n’est pas dans du jeu vidéo, et c’est loin d’être un point critique. Il vaut mieux privilégier sa consommation que sa vitesse.

Côté connectique, tout dépend des instruments qui seront connectés, et du mode de connexion.
Vous pouvez par exemple brancher chaque instrument indépendamment, auquel cas il faut un port par instrument, ou passer par une centrale qui ne nécessitera qu'un seul port côté pc... voir aucun si vous passez par du Wifi.

- Wifi : le wifi présent sur la quasi totalité des ordinateurs vous permettra non seulement de vous connecter à Internet pour récupérer des Gribs ou autres mails, mais également de communiquer avec des centrales de navigation, ou de renvoyer les informations Nmea en Wifi à Compagnon ou tout autres appareils compatibles.
- Ports USB: En dehors de la connexion des instruments, on a toujours quelque chose à brancher (souris, clé USB, disque externe, cigarette électronique :-) ... ). Donc autant qu'il en comporte suffisamment.
- Ports Série RS232: ce type de port est de plus en plus rare sur les pcs d'aujourd'hui, et est absent de la quasi totalité des portables. Si votre configuration en possède, ça évitera de passer par un adaptateur Série-USB. Sinon, ce n'est pas rédhibitoire. Tout dépend aussi de la connectique de vos instruments et/ou centrale.

En bref, ScanNav peut tourner sur des petites configurations, mais plus le PC est puissant et dispose de mémoire, plus les performances seront accrues, le plus important étant la mémoire disponible, surtout pour le mode Atelier.

Installation de ScanNav (Actualisation décembre 2020)

Le package et la documentation l’accompagnant étant remis à jour régulièrement, veuillez prendre la dernière version se trouvant sur la page de téléchargement  du site www.scannav.com

La page historique vous permettant d’avoir un aperçu rapide des évolutions.

Une fois téléchargé, il suffit de double-cliquer sur le fichier téléchargé, puis sur le bouton « suivant » à chaque étape, sauf si vous voulez apporter des modifications sur les répertoires d’installation par défaut.

L'installation ne modifie aucun élément de votre ordinateur, et n'installe aucune Dll dans les répertoires de Windows. Les seules entrées de la base de registre utilisées sont « HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Marc Lombard\ScanNav » et « HKEY_CURRENT_USER\Software\Marc Lombard\ScanNav ».  

ScanNav stocke ses informations dans le sous-répertoire « ScanNav Settings » figurant sous votre dossier « Documents ». Vous y trouverez notamment le fichier « curobjets.zrw » qui contient tous vos objets personnels (routes, traces, waypoints, etc.). Par défaut, les cartes seront également installées sous ce répertoire, bien qu’il est possible de choisir un autre emplacement.

Sur désinstallation, ces clés de registre et répertoire ne sont pas supprimés, afin de conserver les paramètres de ScanNav entre deux installations. Vous retrouverez ainsi toutes vos données et paramètres après désinstallation et réinstallation de ScanNav. Vous pouvez cependant les supprimer manuellement sans risque pour les autres applications.

Généralités

ScanNav comporte 2 modes distincts:

Lors de la première utilisation, ScanNav s’ouvre par défaut en mode « Navigation ». Lors des utilisations suivantes, ScanNav s’ouvre dans le mode dans lequel il se trouvait la fois précédente.

Pour passer d'un mode à l'autre, il faut ouvrir une nouvelle fenêtre dans le mode choisi en utilisant le menu « Fichier »:

 

Ces 2 modes comportent cependant un certain nombre d'éléments communs:

Multi-fenêtrage :

Attention, ScanNav est une application multi-documents. Ceci veut dire que l'on peut ouvrir plusieurs « Documents » ou zones de travail indépendamment les uns des autres. Dans ce cas, si vous ouvrez plusieurs fois la même carte dans des documents séparés, elle figurera plusieurs fois en mémoire. C'est ce qui se passe si vous utilisez « Ouvrir dans nouvelle fenêtre », ou « Nouveau ». Cette fonctionnalité peut être intéressante dans certains cas, mais apporte souvent plus de confusion, spécialement en mode navigation.

L’autre alternative consiste à ouvrir plusieurs fenêtres (ou vues) du même « document », que ce soit en mode atelier ou navigation, ce qui permet de visualiser des zones différentes de la même carte (ou bibliothèque) à des échelles différentes, sans dupliquer les données. Pour cela, utiliser l’entrée « nouvelle fenêtre » du menu « fenêtre ».

 

Il est ensuite possible d’arranger les fenêtres en mosaïque ou en cascade, au sein de la fenêtre principale.

 

Disposition générale des différentes barres d'outils:

Trois barres d'outils sont présentes par défaut dans ScanNav:

et sont utilisées dans tous les modes
et sont utilisées en mode atelier.
et sont utilisées en mode navigation
Afin de ne pas surcharger l’interface, certains boutons ne sont pas présents dans la barre d’outils standard de navigation. Il sagit de
. Pour y avoir accès il faut créer des nouvelles barres d’outils (voir plus bas la création de « barres personnelles »)
 

Chaque barre peut être placée ou l'on veut, sur un des quatres bords de l'écran, ou en tant que fenêtre indépendante. Ainsi, chaque utilisateur peut placer les outils à sa convenance. Pour déplacer une barre d'outils, il suffit de cliquer sur le bord de celle-ci (n'importe ou sauf dans un bouton) avec le bouton gauche de la souris et de l'ammener ou vous voulez. Elle se placera automatiquement horizontalement ou verticalement, suivant que vous l'emmenez sur un bord horizontal ou vertical de la fenêtre.

 

En cliquant avec le bouton droit de la souris sur une barre d'outils, et en sélectionnant l’entrée « Customiser » on peut ouvrir une boite de dialogue ci-dessous qui permet de rajouter ou supprimer des boutons. Pour réinitialiser la barre d’outils telle qu’elle est par défaut, il suffit de sélectionner l’entrée « Réinitialiser » du même menu.

 

La liste de droite représente les boutons présents dans la barre d’outils, et la liste de gauche ceux qui peuvent y être rajoutés. Vous pouvez ajouter ou supprimer des boutons de la barre d’outils en les sélectionnant et en utilisant les boutons « Ajouter » ou « Supprimer ». L’ordre des boutons dans la barre d’outils peut être modifier en sélectionnant un bouton et le déplaçant grâce aux boutons « Monter » ou « Descendre ». Vous pouvez également les déplacer directement en cliquant dessus et en les déplacent vers le haut ou le bas tout en gardant le bouton de la souris enfoncé. « Réinitialiser » rétablit la liste des boutons présents dans la barre d’outils telle qu’elle était au moment de l’ouverture du dialogue.

On a aussi la possibilité de rajouter des barres d’outils entièrement personnalisées, avec un choix de boutons plus vastes non présents dans les barres standard. Ceci se fait au travers de l’entrée « Barres Personnelles » du menu « Affichage » , ou en sélectionnant l’entrée « Nouvelle barre d’outils » du menu précédant.

 
  • .Pour créer une nouvelle barre, cliquez sur « nouveau » et renseignez le nouveau nom. La nouvelle barre sera créée avec tous les boutons disponibles par défaut, et le dialogue décrit précédemment sera ouvert. Il vous appartiendra alors de supprimer les boutons que vous ne désirez pas voir figurer dans cette barre 

  • .Pour cacher temporairement une barre d’outils sans la détruire, décochez la case figurant sur sa gauche 

  • .Pour supprimer une barre d’outils, sélectionnez la et cliquez sur « Supprimer » 


Aide en ligne

L'aide en ligne est disponible directement depuis ScanNav. Vous devez cependant avoir un visualiseur de fichier HTML installé sur votre PC pour pouvoir y accéder. ( par exemple, Netscape ou Internet Explorer sont les plus fréquents, ou celui que vous utilisez actuellement pour visualiser cette documentation).

L'aide en ligne se déclenche de 2 façons:

Déplacements dans l'écran et zooms avant et arrière

Le déplacement dans l'écran peut se faire de plusieurs façons:

flèches pour se déplacer vers le haut/bas/droite/gauche

-Ces scroll bars peuvent être activés ou désactivés par l'entrée "Scrollbars" du menu "Affichage", ce qui permet de gagner de la place pour l'affichage

-En cliquant sur les flèches des scroll bars on se déplace d'un 10ème de l'écran

-En cliquant entre la cage de l'ascenseur et la flèche, on se déplace d'une page

-On peut aussi déplacer la cage de l'ascenseur sur une position. Cependant, ceci est déconseillé en mode navigation, car la zone de travail est virtuellement infinie, et on peut avoir du mal à retrouver sa position d'origine.

Lorsqu'on se rapproche des bords de la fenêtre, le curseur change en une double flèche orientée vers le Nord, Sud, Est, Ouest, NE, NW, SE, ou SW en fonction du bord ou de l'angle. En cliquant alors avec le bouton gauche de la souris, on se décale d'un 10ème de l'écran dans cette direction.

Lorsque cet outil est sélectionné, Il suffit de cliquer avec le bouton droit de la souris sur l'écran, et de le déplacer.

Pour les personnes équipées de souris à 3 boutons (ou d’une molette),  vous pouvez utiliser le bouton du milieu comme raccourci: En cliquant avec celui-ci sur l'image, cela agit comme lorsqu'on clique avec le bouton gauche et que l'outil est sélectionné, ceci quel que soit l'outil courant. S’il sagit d’une molette, il faut exercer une pression verticale comme s’il sagissait d’un bouton.

Le zoom avant et arrière peut se faire:

Si votre souris comporte une molette, vous pouvez l’utiliser pour zoomer en avant ou en arrière sur la carte en tournant la molette vers l’avant ou l’arrière. La carte est en même temps recentrée sur le point ou figure la souris au moment de l’action.

touches + et - pour zoomer en avant ou en arrière sur le point sous le curseur

Zoom en avant ou arrière du centre de l'écran d'un rapport 2.

En cliquant dans la fenêtre avec le bouton droit de la souris, un menu apparaît, il suffit de sélectionner "Zoom avant" ou "Zoom arrière" pour zoomer en avant ou en arrière sur le point sous le curseur

Lorsque cet outil est sélectionné, cliquez avec le bouton gauche de la souris sur un point de l'image (ou des images) sélectionnée(s) et faites glisser en maintenant le bouton enfoncé. La zone ainsi sélectionnée sera agrandie pour remplir l'écran.

Cet outil permet de définir l'échelle comme la distance réelle  représenté par le symbole "<--------->". Cette distance peut être choisie dans une liste (en appuyant sur la flèche de gauche), ou saisie directement dans le champ prévu puis en tapant la touche <Enter> du clavier. Cette valeure est alors automatiquement rajoutée à la liste, ce qui permet de s'y repositionner rapidement par la suite. L'unité peut être donnée en miles nautiques (NM), kilomètres (KM), ou mètres (M) multipliés ou non par 10 ( à choisir dans la liste de droite).

La distance prise en compte est celle du milieu de l'écran. En effet, la distance représentée n'est pas la même en haut et en bas de l'écran, spécialement pour les routières… Cette distance est mise à jour automatiquement quand vous vous déplacez dans la carte.

 

Il n'y a plus qu'à entrer la position du point qu'on veut voir au centre de l'écran, et la distance horizontale à afficher. Celle-ci se détermine de la même façon que pour l'outil précédent, sauf que la distance représente la distance totale affichée entre la gauche et la droite de l'écran. "Appliquer" permet de se déplacer à cette position sans quitter la fenêtre, alors que "OK" quitte la fonction par la même occasion.

Outil de sélection :

Cet outil permet de sélectionner un élément ou un ensemble d'éléments sur lesquels porteront les opérations effectuées ( suppression, ajustements, …)

Comportement des outils   , et :

Ces outils inhibent temporairement l'outil courant sélectionné en mode Atelier ou Navigation. Ceci permet de changer la sélection ou de zoomer ou scroller sans pour autant abandonner la fonction couramment sélectionnée. Pour réactiver l'outil courant, il suffit de désélectionner ces trois outils.

Atelier de cartographie : voir Atelier.htm

Utilisation en navigation: voir Navigation.htm

Lecture des fichiers météo GRIB : voir Grib.htm

Compatibilité des cartes du commerce :

ScanNav est compatible avec plusieurs formats de cartographie : Raster et Vector SnMap, ENCs Officielles (S-63/S-57), et Navionics que nous distribuons directement.

Pour consulter l’offre complète voir le lien suivant : https://www.scannav.com/FR/cartographie.php

 

ScanNav est également compatible avec plusieurs autres anciens formats de cartes listés ci-dessous. Bien que la plupart ne soient plus disponibles à la vente, ça vous permettra de récupérer vos cartes existantes. Nous conseillons cependant bien entendu de mettre vos cartes à jour avec une offre plus récente afin de naviguer en toute sécurité.

Cartes BSB et autres formats Maptech:

ScanNav  est directement compatible avec les cartes BSB, y compris les dernières versions 4.0 et 4.1. Ce format est la propriété de Maptech Inc (http://www.maptech.com)

Maptech distribuait également d'autres formats de cartes: Truecharts PCX (suffixe .hdr) ou RML (suffixe .rml), fichiers TIF (suffixes .tif, .nau, .aer) . Ceux-ci sont également supportés par ScanNav, mais le format BSB est plus performant et a été testé de manière plus approfondie.

Vous pouvez  ne pas afficher le cadre des cartes BSB. Ceci permet lors de l'affichage de zones à cheval entre plusieurs cartes de ne pas cacher les zones utiles d'une carte par le cadre d'une autre carte, les cartes se recollant entre elles automatiquement. Ceci est paramétrable dans l'onglet "Cartes" de la boite de dialogues des "Préférences"

Note: Pour des raisons de copyright, lors de l'impression ou de l'export dans un autre format, toutes les cartes aux formats Maptech sont incrustées d'un texte de copyright. Le résultat reste néanmoins utilisable pour un usage personnel.

Cartes SoftChart :

Les cartes au format NOS/GEO fabriquées par Softchart sont également supportées nativement par ScanNav. Voir leur site (http://www.softcharts.com/) pour plus de renseignements sur la couverture et les prix.

Cartes EasyNav:

ScanNav permet de récupérer des cartes EasyNav. Cette fonctionnalité est cependant très récente et rudimentaire, et n'a pas été testée avec beaucoup de cartes. N'hésitez donc pas à me contacter pour plus de renseignements ( postmaster@scannav.com ).

Une carte EasyNav (du moins celles qui ont été testées) comporte plusieurs fichiers regroupés dans un répertoire nommé "cartes".

Pour insérer une carte EasyNav, utilisez la fonction "Insérer" et choisissez le type de fichier "Cartes EasyNav (*.car)" . Sélectionnez 1 ou plusieurs cartes (grâce aux touches "Shift" et "Ctrl" du clavier) , et cliquez sur "Ouvrir". Attention, un bug de windows  fait que l'on ne peut sélectionner qu'un nombre restreint de cartes, sinon  c'est comme si on n'en sélectionnait aucune, et "Ouvrir" ne fait rien. J'essayerai de contourner ce bug dans une version ultérieure. En attendant, vous pouvez faire l'insertion par petits paquets de 18 fichiers maxi.

 

Si vous êtes en mode Navigation, les cartes s'ajusteront automatiquement entre elles au fur et à mesure que vous les insérerez. Si vous êtes en mode Atelier, les cartes insérées en une seule opération seront ajustées entre elles, mais celles insérées par 2 opérations successives  seront justaposées l'une sur l'autre. Il suffira alors pour les ajuster entre elles de tout selectionner   (entrée "Tout Sélectionner" du menu Edition, ou accélérateur clavier "Ctrl A"), et d'appliquer la fonction "Ajuster à la référence" du menu "Opérations". Les morceaux de cartes vont s'ajuster automatiquement. Il suffit alors de sauvegarder la carte obtenue dans une carte ScanNav.

Avant de sauvegarder, verifiez que vous avez coché la case "copier les cartes en local" dans l'onglet "Cartes des préférences. Sinon, la carte contiendra des références vers les fichiers EasyNav, et vous devrez garder ceux-ci sur votre disque. Il est également fortement conseillé d'effectuer une réduction de couleurs à 256, voir 16 couleurs pour optimiser les cartes (EasyNav sauvegarde les cartes scannées en 24 bits, même si elles ne contiennent que peu de couleurs effectives).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou problèmes avec l'import des cartes EasyNav, cela fera avancer les développements.

Cartes Terrestres IGN :

Il est possible de commander des cartes terrestres à l’IGN au format Tiff/Tfw. Elles peuvent ensuite être exploitées dans ScanNav au moyen d’un utilitaire de conversion optionnel. Des renseignements supplémentaires vous seront fournies par mail à postmaster@scannav.com

Photos Aériennes géoréférencées du littoral:

« L’inventaire permanent du Littoral » a mis à disposition un service de téléchargement Gratuit de photo aériennes géoréférencées du littoral. Ces photos sont téléchargeables par dalles à l’adresse http://siglittoral.test.application.equipement.gouv.fr/ ( cliquez sur « Orthophotographie » puis sur « consultation et téléchargement des dalles »)

 La couverture actuelle est disponible depuis la frontière espagnole jusqu'à Concarneau, estuaire de la Gironde compris.

Les dalles téléchargées sont au format MrSid. Pour les exploiter dans ScanNav il faut les passer dans un utilitaire de conversion fourni sur option. Des renseignements supplémentaires vous seront fournies par mail à postmaster@scannav.com

Attention, ces photos ne sont pas destinées à un usage pour la navigation. Elles sont cependant d’une très bonne précision, et toutes les photos ayant été prises à marée basse, permettent d’avoir une très bonne idée de la configuration du terrain, notamment pour les mouillages, mais aussi et surtout les ballades à terre.

Ces photos étant en Projection Lambert, et bien que cela soit possible, il est déconseillé de les mélanger à une même bibliothèque de cartes que les cartes marines qui sont elles en projection Mercator.  En effet, les 2 types de cartes ne peuvent se raccorder parfaitement à l’écran, ce qui peut être déroutant pour l’utilisateur non averti. Il sera plus judicieux de faire 2 bibliothèques de cartes : une pour les cartes maritimes, et l’autre pour les photos, en passant de l’une à l’autre en fonction des besoins (voir gestion des bibliothèques de cartes).

Cartes USGS/DRG:

ScanNav permet l'import des cartes USGS DRG. Celles-ci sont des cartes topographiques et leur utilité est limitée pour la navigation maritime. Cependant, elles sont intéressantes, car elles sont dans le domaine public, et couvrent la totalité des USA  dont les côtes. Mais ce ne sont pas des cartes adéquates pour la navigation (manque de détails au niveau des écueils) . Plusieurs sites existent ou vous pouvez télécharger gratuitement ces cartes. Par exemple: http://mcmcweb.er.usgs.gov/drg/avail.html#online . Attention, ces cartes sont au format TIFF non compressé, et peuvent être très volumineuses. Vous gagnerez beaucoup (voir énormément) en les transformant en cartes ScanNav, tant au niveau du temps de chargement qu'au niveau de l'espace disque utilisé (faire import du fichier .tif, et ensuite exporter au format ScanNav .map). Il est également conseillé d'effectuer une réduction de couleurs avant d'exporter au format ScanNav.

Comment obtenir une licence :

ScanNav est en libre téléchargement sur le site http://www.scannav.com . Vous pouvez l’essayer gratuitement, le faire essayer à vos amis (c’est même recommandé!), et si vous êtes satisfait, vous pouvez commander directement sur la page du bon de commande du site ScanNav, ou chez l’un de nos partenaires.

Un code licence vous sera alors renvoyé avec la procédure d’activation, veuillez conserver ce code pour une éventuelle utilisation future.

Limitations de la version de démonstration :

La version de démonstration en libre téléchargement comporte toutes les fonctionnalités du logiciel de base. Cependant, certaines limites sont introduites :

Obtention de licence temporaire d’essai gratuite

Toutes ces limitations peuvent être éliminées en demandant une licence temporaire GRATUITE. Pour ce faire, il suffit de suivre les instructions indiquées dans le document disponible à l’adresse suivante : https://www.scannav.com/FR/Doc/Version_Demo.pdf

 

Introduction

Retour à la page principale de ScanNav